IMG_LOGOS_JARDISSIMO_S_FUNDO_BLACK

L’importance de la conception de jardins privés – Partie 1

ARCHITECTURE PAYSAGÈRE

Aujourd’hui, nous commençons un nouveau chemin… nous partons à la découverte d’un nouveau sentier qui nous mènera certainement à un magnifique jardin. Nous le ferons avec vous.

Aujourd’hui, nous commençons un nouveau chemin… nous partons à la découverte d’un nouveau sentier qui nous mènera certainement à un beau jardin.

Dans cet article et les suivants, nous allons redécouvrir l’essence d’un jardin, sa genèse, ses particularités et partager des références inspirantes pour les admirateurs de plantes, les amoureux de la nature et les jardiniers.

L'”épine dorsale” d’un jardin

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez à un jardin ? Couleurs, végétation, ombres, fraîcheur. C’est pour leur composante sensorielle que nous les créons. Mais pour que cette partie visible devienne possible, il existe une base structurelle, invisible aux yeux de ceux qui l’utilisent, absolument décisive, qui ne doit pas être négligée. Chez Jardissimo, nous considérons que cette base est essentiellement constituée de 2 éléments : le sol végétal et le système d’irrigation.

La terre végétale (à ne pas confondre avec la terre trouvée dans la nature) est, en général, l’élément le plus abondant dans un jardin. Il remplit des fonctions au niveau du support mécanique de la végétation qui sera appliquée, de l’absorption et de la rétention de l’eau/l’humidité et des nutriments, et est également responsable de la médiation des échanges gazeux entre le système racinaire de la plante et l’air atmosphérique. Ce sont les proportions des éléments qui composent ce sol qui vont déterminer sa qualité, laquelle va également déterminer sa texture et son pH. La terre végétale de jardin doit être légère et facile à manipuler et avoir une teneur équilibrée en matières organiques afin de ne pas rendre le mélange trop acide ou trop basique – la très grande majorité des nutriments ne sont disponibles pour les plantes qu’à un pH proche de la neutralité (6,5 à 7,5).

Le choix d’un compost de mauvaise qualité ou déséquilibré peut entraîner la mort d’un jardin à moyen ou long terme.

Le système d’irrigation comprend tous les éléments qui pompent, conduisent et contrôlent l’eau qui atteindra le couvert végétal. Sa complexité varie, mais son importance est incontestable : aucun jardin ne peut survivre sans eau, et l’eau, étant une ressource limitée, doit être bien dirigée, rationnée et utilisée de manière durable. Chez Jardíssimo, nous travaillons avec des systèmes d’irrigation entièrement automatisés qui s’adaptent aux saisons (et à leurs variations). La gestion efficace des ressources naturelles étant à l’ordre du jour, nous ne négligeons pas de travailler avec les meilleures technologies qui nous aident dans cette tâche délicate.

Partager